Merde!

Merde (littéralement)! Le successeur ne s’essuie pas après son numéro 2 !

landscape-1445711277-g-toilet-roll-547980335 (1)

Eh oui, vous avez travaillé fort pour que votre progéniture soit enfin propre. Maintenant, il faut encore fournir un peu d’effort. Ce n’est pas fini ! Auparavant le fruit de vos entrailles acceptait volontiers de faire « l’ours » pour vous laisser ramasser tous les débris résiduels de sa 2ième bouche (tsé celle qui crache le contenu avalé par la 1ère bouche). Maintenant votre embryon, devenu une bibitte sur pattes, refuse tout carrément de s’adonner à la séance de nettoyage. Donc, il est important de réaliser que c’est un apprentissage comme les autres.

Voici quelques stratégies à tenter :

Une image vaut mille mots?: Littéralement prenez un « selfie » du postérieur souillé et partagez-le a l’héritier (seulement à l’héritier svp, c’est privé quand même!). Ce sera une révélation ! « Ah oui, mon popotin ressemble à ça lorsque je ne m’essuie pas, BEURK ! » Choisissez la journée « caca sauce » la photo sera encore plus délirante hihihi. Donc, je disais….heu…oh my! Les mots de toilettes ont encore un effet sur moi…

Reprenons

Durant la phase: Celle où l’enfant est heureux et fier de pouvoir faire son numéro 2 seul, puis quitter promptement pour retourner aux jeux/occupations, avec lesquels il s’affairait, avant le besoin ressenti. Il est fort probable que la sensation de fesses souillées  ne soit tout simplement pas décodée et ainsi donc ne génère pas d’inconfort…oui je sais c’est plus ou moins chic. Il serait mieux d’effacer cette photo de votre téléphone intelligent une fois l’apprentissage maitrisé…non vraiment svp.

Une séquence visuelle?: Cela pourra être gagnant de représenter visuellement les étapes requises lors de cette activité palpitante. Est-ce que les étapes doivent être collées à coté du fameux bol ? Est-ce que c’est mieux de regarder les étapes ensemble une fois par jour pour faire un petit rappel. Au coucher en guise d’histoire? Ça dépend vraiment. Mais, convenons que pour certains héritiers, cet apport visuel est essentiel, voire même vital à plusieurs de leurs apprentissages. Maintenant, faut-il se lancer dans l’achat compulsif de pictogrammes ? Libre à vous, vraiment ! Sachez toutefois que des petits dessins bonhommes allumettes fait en direct avec votre enfant : C’est accessible, facile et gratis !

Besoin d’une carotte pour faire courir le lapin ?: Pour certains enfants et/ou tout dépendant du niveau développemental ou âge chronologique, la motivation intrinsèque c’est pas gagné d’avance i.e. faut les motiver avec un agent externe. Donc, sortez vos bébelles, gâteries ou autre cossins qui risquent de valoir la peine de s’essuyer après un moment de règne sur le trône royal.

Au naturel?: Peut-être qu’il ne faut rien de sorcier…Tsé juste expliquer à la mini version de vous-mêmes l’enjeu en question (les dégâts, bobos due à l’irritation, tout simplement pas propre etc). On a parfois tendance à monter dans les rideaux avec certaines problématiques situationelles et temporaires. Qu’est-ce qui fonctionne d’habitude pour notre enfant? On commence avec cela. Et puis, faut donner la chance au coureur, les enfants ont parfois besoin de plus temps pour intégrer un concept. N’oublions pas que ce ne sont pas des robots.

Bon maintenant! À vous de déterminer les stratégies gagnantes (une seule ou une combinaison de stratégies) pour l’accompagnement de votre enfant dans cet apprentissage mirobolant. Oui je sais….ouache!

Advertisements

One thought on “Merde!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s