Dire “non” à mini sans craquer

Mini a envie de flâner au lieu de rentrer à la maison après la garderie? Vous rêvez de son heure de coucher?

broken-eggs21 (1)

La crise « Je veux pas rentrer à la maison !!! » vous menace. Soyez prêt, elle arrive! Assurément elle viendra (no joke)!

Des fois ça adonne…mais souvent (très souvent)…

  • La course contre la montre débute en en sortant de la garderie à 5 :59PM :-/
  • La run au dépanneur du coin pour encore acheter du lait (parce que croquette pense qu’on boit ça comme de l’eau) se rajoute
  • Le souvenir de la journée beaucoup trop chargée au travail remonte
  • Réaliser que vous avez oublié de sortir le poulet du congélo en prévision du souper frappe votre esprit

…Ces dures réalités engendreront premièrement un réflexe de peur au timbre sonore de la phrase « Je veux pas rentrer à la maison, je veux aller à XYZ endroit » et deuxièmement le déclenchement de votre p’tite voix intérieure (soudainement criarde) qui s’exclame: « Y’en aura pas de facile ».

Voici 5 étapes pour ne pas caresser l’idée tordue d’afficher mini sur KIJIJI avec la mention « à vendre ou à donner » et maintenir le “non” sans craquer.

  1. Répondre avec un sourire béat…tsé le genre de sourire qui ne veut rien dire, mais qui ne réflète pas le vrai fond de votre pensée : Are you crazy child ? On rentre à la maison, tu soupes, tu brosses tes dents et bang tu files dans ton lit. Donc, laisser planer momentanément l’idée qu’une sortie chez XYZ serait vraiment cool en ce beau soir de semaine (où le rêve d’un tête à tête avec votre lit occupe vos pensées depuis son interruption du matin), mais que ce n’est pas possible. Croquette pourra défendre sa thèse, mais la réalité vraie c’est “non”. Il faut l’assumer ce “non” là…oui je sais…full pas facile…mais bon faut le faire sinon vous et moi on se ramasseraient au Mcdo et à la crèmerie tous les soirs :-/
  1. Rester calme alors que la mini version de vous-même commence à se désorganiser lorsqu’elle réalise que vous n’empruntez pas pantoute le chemin pour aller à la place XYZ de son choix et que vous filez direct pour le bercail. Restez zen et conservez votre énergie : Ce sera plus payant. N’oubliez pas que croquette a fait un beau dodo de 13 :00-15 :00 alors que vous étiez au four et au moulin au boulot Donc, nul besoin de tenter de raisonner avec croquette ou faire des promesses impossibles à tenir. Mini a plus d’énergie que vous en ce moment. Il est plutôt recommander de parler de la pluie et du beau temps. Par exemple, comme ceci : « Mon amour, as-tu mangé des ‘croque-monsieur qui parlent’ aujourd’hui à la garderie ? La question devrait faire objet de distraction pour quelques instants.
  1. Une fois rendue à la destination. Se poster devant le domicile. Ne rien dire. Nada. Don‘t talk. La parole est d’argent, mais le silence est d’or en ce moment précis. Prendre tout son petit temps pour sortir le lait acheté précédemment. Feindre de chercher quelque chose d’introuvable dans l’auto/poussette. Respirez un bon coup d’air frais et remémorez de proches souvenirs d’harmonie avec croquette! Visualisez-vous dans votre lit (l’objectif ultime de la soirée) et hop retournez vers croquette. Une crise de larmes peut être en cours. No stress! La fin arrive bientôt. Verbalisez l’émotion vécue et faites preuve d’empathie avec croquette. Sa tristesse et déception sont réelles. Votre fatigue aussi.
  1. Soyez prêts à faire un petit exercice de force musculaire. Croquette risque de se contracter raide comme une barre rendant la transition du siège d’auto/poussette au sol un tantinet plus difficile. Le pourquoi l’idée de sortir le lait avant; Histoire d’avoir les 2 mains libres pour l’épreuve sac de patate. Croquette maintenant en position de masse inerte totale (nul besoin de tenter de le faire marcher volontairement vers la maison, c’est un fail assuré) le transport 5 étoiles bras de maman est de mise.
  1. Une fois croquette dans le domicile. La soirée ‘genre respectable’ peut commencer : Vous êtes entre vos 4 murs. Libre à croquette de poursuivre avec un épisode de bacon histoire d’être cohérent envers lui-même. Mais vite, une p’tite distraction? Vaquez à vos occupations en ignorant intentionnellement croquette ? Câlin collé collé avec maman pour jaser de la déception? Et hop, on souhaite que croquette passe à autre chose!?

Et maintenant, good luck avec le poulet congelé et croquette affamé :-0

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s