Quand bloguer devient difficile

Coucou les amis. Je suis un peu gênée…mais bon je sors de mon long silence. Ça fait tout drôle de reprendre mon ordi et me mettre à taper ce qui me vient en tête. Mais bon, c’est moi, Anne en mode petitesurvie pour de real lol !

La dernière fois que j’ai écrit un texte on était au mois de mars. Je filais le parfait bonheur (je file encore le parfait bonheur t’inquiète hihihi) et je ne savais pas ce qui m’attendais…

Pis pouf par un doux vendredi matin, j’ai “pitchée”, un bâton encore tout frais plein de pipi sur mon p’tit mari encore tout endormi, en criant « we are pregnant ! we are pregnant ! ». Disons, que le pauvre a du essuyer sa face avant de pouvoir enjoy la nouvelle. Sorrynotsorry j’étais un ti peu excitée… hihihi pas eu le temps de remettre le bouchon sur le pipi stick. Pis de toute façon on partage des fluides depuis longtemps, non? lol

Bon où est ce que je m’en vais avec cette histoire, right ?

Ben cette grossesse totalement awesome. (Va falloir je vous en reparle un de ces 4. Promis en fait 😉 ) m’a complèment mis KO. Tsé quand tu dors la nuit pis tu te réveilles en sursaut en train de vomir ? Ouin dégueu. Y’a fallu que je change mes draps, j’ai même pas eu le temps de sortir du lit. Anyways.

J’ai vécue un p’tit blues de blogueuse :-/

Avoir envie de vomir en permamence, pis ne pas pouvoir manger ce qu’on aime (I love to eat tsé) ben ça donne un peu moins le goût de faire des tites photos cute de son quotidien because le quotidien est merdique. Yep I said it. Pis ça donne encore moins le goût de rédiger un article, because all you wanna do is sleep and forget that you feel like crap.

Ceux qui me connaissent hihihi savent que j’ai refusée de prendre la tite pilule Dicletin qui aurait pu me remettre sur pied en deux temps trois mouvements because j’ai une tête de cochon. Pis dans le domaine de la grossesse, je suis un ti peu grano sur les bords: genre accouchement à frette et allaiter trop longtemps selon certains lol. Yep, je m’assume. I don’t care what anybody thinks, ça fonctionne de même par icitte !

Mais, tout ce charabia pour vous dire aussi que malgré que je feelais comme la chienne à jacques, mon cerveau a réfléchi et mes doigts on liké plein de choses sur Instagram et Facebook. Du voyeurisme en étant sur le bol de toilette, ça se gère quand même. Oups TMI.

Bon on disait quoi là ?

Ouin faque c’est ça!

J’ai aussi pris conscience que bloguer, à force de suivre plein d’autres blogueuses les unes plus inspirantes que les autres,  c’est s’exposer d’une certaine façon. C’est raconter, partager, divulguer plein de ti bouts de sa vie. Pis ça m’a comme fait un choc. Ben oui fille! La « Anne » s’est réveillée entre 2 renvois gastriques de bile ! I tell you, pas vite la fille, mais bon késsé tu veux?!

J’ai réalisée que j’avais ben de la misère avec le coté sharing du blogging :-0

Que j’étais une bonne cachotière, pis que je n’étais pas toujours dans le mood de partager mon quotidien et/ou que des fois il y a des choses que j’avais carrément envie de garder pour moi, malgré que ça pouvait être intéressant à partager. Donc, est venu la question : Est-ce que Ta Petite Survie survivra ?

Certains matins je me disais “awèye fille on continue”. Pis d’autres matins, je contemplais le bouton “delete all” en salivant.

J’ai eue la chienne

Yep

Carrément eue peur.

J’ai fait un retour en arrière pour essayer de comprendre pourquoi j’avais eue envie de bloguer in the 1st place.

Pis, je me suis perdue entre des nausées, des seins trop lourds et ma p’tite vie…

Ma p’tite vie qui inclue aussi ma nouvelle petite entreprise. Cela a beaucoup joué aussi dans mon état de blues général. Je devais mettre de l’énergie dans ce nouveau projet alors que dormir était mon seul souhait genre day and night.  Gérer 2 plateformes de médias  sociaux et se faire connaitre comme nouvelle entreprise avec une mission bien précise…ça brûle totalement.

Ah et j’oubliais aussi: Un emploi à temps plein et un p’tit mari qui travaille de soir (i.e être seule tous les soirs de semaine avec croquette qui pète le feu).

J’ai laissée le blogue sur la glace.

J’ai manquée d’énergie.

Bloguer était devenue carrément difficile et je le percevais comme un fardeau.

I tell you. 

Pis dernièrement, alors que je remonte la pente et que je suis bedonnante de ma personne, j’ai eue envie de vous rejaser pis de partager des petits bouts de vie avec vous. If you ask me je crois que les symptômes désagréables de la grossesse m’ont un ti peu depressed dans le tapis. Un ti peu genre beaucoup. Et que là je reprends du mieux.

Mais devinez quoi? J’ai comme envie de bloguer différemment et d’une façon un peu plus authentique et moins cachotière. Je pense pas que je vais devenir un livre ouvert et que vous allez plus voir croquette de face, mais j’ai comme envie de grandir et évoluer avec vous.

Drôle hein la fille?

Alors c’est sûr que mes p’tits cotés ergo p’tite enfance, blackmom et Born Again Christian vont ressortir un ti peu plus lol.

Soyez sans crainte je vais pas changer. Je vais juste être + real! Not bad, non?

Alors c’est ça!

Pis en plus je vais vivre tant de moments intenses avec ma nouvelle “Boulette” qui arrivera un p’tit peu de temps après que monsieur croquette débutera la maternelle!!!

Eh oui ce sera une P’tite boulette d’amour qui se rajoutera à mon assiette de maman 😉 Hihihi on est pas ben végé chez nous avec croquette et boulette hihihi.

Bisous

Anne

 

Advertisements

17 thoughts on “Quand bloguer devient difficile

  1. thewildbeauty says:

    Oh la la!!! Mais ça c’est de la super nouvelle Anne!! Mes félicitations à toi et ta famille pour l’arrivée de votre petite “boulette” 😀 Je vous souhaite plein de bonheur!! Moi aussi j’étais malade comme un chien au début de ma grossesse, c’est clair que l’on n’a rien envie de faire dans ces moments-là et que le mieux est de se reposer! Tu as bien fait de prendre du temps pour toi. J’ai hâte de pouvoir te lire à nouveau!! Gros bisous 😀

    Like

    • tapetitesurvie says:

      Héloïse! Mille mercis. Oui on est contente d’avoir une p’tite boulette hihihi.
      Je suis contente de retrouver 🙂 Ah oui toi aussi hein tu as connu les mauvais feelings en début de grossesse 😦
      Gros bisous à toi aussi.
      Anne

      Liked by 1 person

  2. fabiola says:

    Félicitations pour ta boulette!! et je suis contente de te revoir sur le blog. I totally get you it was so hard the first few months! J’ai hâte de lire tes black mom posts lol

    Like

    • tapetitesurvie says:

      Mille mercis Fabiola. Oui les premiers mois are so hard on the body (sigh). Congrats à toi aussi! J’espère pouvoir recommencer à écrire sur une base régulière lol. I’am scared :-0
      Bisous

      Like

  3. Valérie says:

    Soooo happy that you are back and Congrats ma belle. Je suis dans le même boat que toi Lily qui commence l’école et mon tilou qui est né en juin dernier. God bless you Anne!

    Like

  4. Mdnanou says:

    Wow Quelle belle nouvelle. Toute mes félicitations pour la boulette😀 et je suis contente de recommencer à te lire (you are so funny😁)

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s