Ton petit congé de maternité frustrant

L’accouchement terminé, le gros rush du stade nouveau-né passé;  On se dit: “Wow, j’ai presqu’un an à maison! Laisse-moi en profiter au max! Oui j’ai un bébé, mais je vais enjoy cette année pour faire plein de choses que je ne peux pas faire lorsque je travaille…

Well

About that….

Voici le real deal:

On retombe vite sur terre après quelques semaines à courir après sa queue en constatant que les projets se multiplient, mais ne se terminent pas, voire ne sont jamais commencés.

On pense que bébé va fitter dans la routine qu’on essaye de lui donner et vite on se rend compte que les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas pantoute. Tsé le bébé qui fait des siestes à des heures différentes à chaque jour #cannotplananythingtypeofsituation ou bien celui qui n’en fait pas pantoute et qu’on doit constamment avoir dans les bras #viveleportage.

Et ainsi donc, on se rend à l’évidence que “non” on ne peut pas rattraper tous les petits projets qu’on avait mis sur la glace.

Même vouloir passer du temps de qualité avec ses amies (genre sortir prendre un café ou recevoir à souper) devient un challenge. Because on n’a pas nécessairement l’envie ou la drive de mettre son nez dehors et survivre à toute l’organisation et la mobilisation que cela demande.

On ose fantasmer de dormir en même temps que bébé, mais on réalise qu’il y’a des choses à faire icitte. Lire ici: Se laver, brosser ses dents et tenter de freiner le tsunami de mess qui menace d’engloutir la maison.

On fini par allaiter parfois de mauvaise humeur. Because on a oublié notre verre d’eau et téléphone au loin, pis que bébé est bien latché, donc on n’ose plus bouger. Mais, zut le nombre de choses qu’on pourrait régler avec notre cellulaire en main pendant la têtée de bébé…ça n’a même pas d’allure. Pis la soif intense qu’on éprouve durant le boire #ausecours

On fait constamment les mêmes actions (changer une couche, faire boire, tenter d’endormir bébé et recommencer all over again à tous les 2-3 heures) et on commence à être un ti peu blasé de cette roue sans fin…sans oublier le foutu lavage qui en soi est un cycle infini de répétitions d’actions (lavage-pliage-plaçage de linge et rebelote).

:-/

Ensuite, on rêve de réussir a perdre son poids de grossesse  et rapidement on se surprend à manger un peu tout le temps just because on s’ennuie parfois, pis manger c’est quand même l’fun. Pis je parle pas de manger du brocoli…if you know what I’am saying.

On se promet à soi-même de lâcher Facebook et Instagram et étrangement on se retrouve carrément incapable de ne pas consulter son fil d’actualité de façon compulsive just because ça nous garde un ti peu connecté au reste de la planète.

On finit pas se sentir constamment coupable de faire ceci au lieu de cela puisque la to-do-list est carrément interminable et between you me carrément irréaliste.

Pis si on a la folie d’aspirer de devenir une #bosslady: On se rend à l’évidence que se lancer dans l’entreprenariat durant cette période…ben c’est tout un dossier. En fait, c’est un projet qui va nous couter cher en énergie et en manque de sommeil extrême. Mais! You never know ZE business idea qui nous permettrait d’être maman à la maison tout en travaillant à notre rythme en faisant autant de cash, voire même plus, que notre emploi actuel #skyisthelimit….

Bref

On réalise que finalement ce congé  de maternité, qui devient de plus en plus frustrant mind you, est à la base fait pour caliner, nourrir et voir grandir un petit trésor et pis that’s it…nothing else

Soupirs

Because les rêves et les projets continuent de s’accumuler dans notre tête…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s