Dire “NON” à l’infertilité! Partie 1

Je vous partageais la semaine passée, sur la page Facebook du blogue, l’annonce de la venue de ma boulette d’amour. Quel moment intense. J’étais si heureuse de partager sa naissance. J’avais tellement rêvée à ce moment. Mais, du même coup, j’ai vite ressentie le syndrome de l’imposteur. Oui oui vous avez bien lue. Je me suis sentie mal. Why? Because, je sais que l’annonce d’une grossesse ou de la venue d’un nouvel être fait mal à ceux et celles qui attendent et soupirent après un bébé qui semble ne pas venir ou ne pas tenir…

Continue reading

Advertisements

Élever des garçons en 2017/Mom of boys

Élever des garçons en 2017…pas évident! Notre blogueuse invitée, nous partage ces réflexions par rapport  à ce sujet. Merci Anne-Laurie!

Je me proclame fièrement « mom of boys » depuis quelque temps car j’ai bien sûr un petit garçon de 2 ans et un deuxième qui est arrivé en juin dernier.  Ce surnom me fait bien rire mais en y repensant bien, il est lourd de responsabilités.

Je me suis mise à me questionner.

Élever des garçons, qu’est-ce que cela représente pour moi ?

Continue reading

Quand bloguer devient difficile

Coucou les amis. Je suis un peu gênée…mais bon je sors de mon long silence. Ça fait tout drôle de reprendre mon ordi et me mettre à taper ce qui me vient en tête. Mais bon, c’est moi, Anne en mode petitesurvie pour de real lol !

La dernière fois que j’ai écrit un texte on était au mois de mars. Je filais le parfait bonheur (je file encore le parfait bonheur t’inquiète hihihi) et je ne savais pas ce qui m’attendais…

Continue reading

Mon premier événement en tant que blogueuse

Qui l’aurais crû? Samedi passé, j’étais au Salon National de la femme,  au Palais des Congrès, à Montréal. J’avais une passe au cou écrite “MÉDIA”. Oui vous avez bien lu! J’y étais comme blogueuse/personne qui vient parler de l’événement/représentante média.

C’était fou malade le feeling que cela m’a procuré. Moi qui, il y a un an, ne connaissait même pas l’existence de cet événement et encore moins la fonction d’une blogueuse dans ce genre d’événement. Je me demande bien comment j’occupais mon temps avant…mais bon hihihi.

Continue reading

Survivre l’entrée à la maternelle de son enfant: CHOIX

Quelques semaines avant d’inscrire croquette à la maternelle, j’étais dans une phase de semi-deuil-choc-déni/j’veux pas/j’ai envie de me rouler par terre…Le temps a passé si vite depuis sa naissance…dans ma tête ça roulait pas ben rond. Bref, je me mourrais un peu à l’idée de l’inscrire à l’école.

J’étais for sure persuadée que de me lancer  dans la rédaction d’une série d’article en lien avec l’entrée à la maternelle serait bénéfique…turns out que NON tsé!

Cette série d’article est devenue une comme une forme de méga léger épisode de overthinking existentiels sur comment survivre à l’intégration à la maternelle de mon coco…je faisais face à une panoplie de choix/possibilités…pis je me suis mise à capoter rêvasser ben raide!

Continue reading

Survivre l’entrée à la maternelle de son enfant: QUESTIONS!

Fiston entre à la maternelle genre hier…Heu je veux dire en septembre là là….dans genre plus ou moins 240 jours, 5760 heures, 345 600 minutes et 20 736 000 secondes…but hey who’s counting, right?

Sanglots et morve jaune.

Mon cœur saigne.

Mes émotions partent dans tous les sens.

Au delà de mon deuil personnel de voir mon bébé grandir…

Je me pose ZE question.

survivre-lentree-a-la-maternelle-tapetitesurvie-1

Continue reading

Ode à toi, le papa qui a eu un père absent

J’aime te regarder aller. Tu changes des couches. Tu ramasses des cacas par terre. Yep…shit happens (litteraly) durant l’entraînement à la propreté. Tu te perds dans des bisous de nez et tu te ramasses avec un filet de morve.

Bref, t’as les deux pieds dans ton rôle de paternel, pis t’es ben chill avec ça.

Mais, for some crazy reason dans ta culture ou dans ton temps c’était juste pas comme ça.

Toi, quand tu étais petit, tu n’as pas vécu ça.

ode-au-papa-tapetitesurvie

Continue reading

Je suis une maman qui crie.

Yep I just said it.

J’élève le ton! Ça m’arrive. Pis pas mal souvent, en plus de ça :-0

Je m’assume.

Je n’éprouve pas de remords…ou plutôt je refuse de m’en faire avec ça.

J’assume l’étiquette de « mère indigne » ou tout autre qualitatif de l’heure dans l’univers matriarcal. J’men poisson! Tsé « poisson » comme dans « fish » comme dans « j’m’en fiche » hihihi….ouin je sais il faut que je révise mon répertoire de blagues.

jesuisunemamanquicrie-tapetitesurvie-dreamstime

Continue reading