TV quand tu nous tiens…

Je culpabilise toujours à rester de longues périodes à la maison avec croquette sans lui offrir une p’tite activité motrice genre prendre une marche, jouer dans la neige,  courir dans la cour ou faire du vélo lorsque la température le permet. L’ergothérapeute en petite enfance que je suis feel pas trop l’idée de laisser mini ‘effoiré’ sur le sofa à me supplier d’écouter encore une autre émission alors qu’une panoplie de jouets et objets à explorer se meurent sur le plancher.

FullSizeRender-3

Je sais trop bien que lorsque les enfants bougent librement ceci a un impact positif sur leur développement global. Et qu’à l’inverse, lorsque mini ne fait que regarder la TV, il ne s’invente pas de jeux, ne court pas partout en apprenant à apprivoiser les mouvements de son corps et cerise sur le sundae : son cerveau enregistre des informations que je dois aller deleter par après (ex. sauter dans les flaques d’eau comme Peppa Pig, c’est drôle for sure, mais dans la vraie vie ce n’est pas sans conséquence #my2cents). Continue reading

Advertisements

Pour la fois où cela t’arrivera

L’héritier/héritière est bien couché pour sa sieste. Tu te prends une collation cochonne en cachette, tu flânes sur Facebook, tu bailles…bref toi aussi le train du dodo vient t’embarquer.

fireplace black&white

Pour te réveiller en sursaut au timbre sonore de la phrase suivante « Maman/papa je suis réveillé, moi y’a fini le dodo ». Un filet de bave étampé sur ton coussin fancy de salon, entre le sommeil et la dure réalité de « faut je me lève ». Tu vis un moment de panique : Zut, il est quel jour ? Il est quelle heure ? Suis-je en retard ou attendu quelque part ? (Ce genre de sieste la, c’est la meilleure chose après une boite de Whippet).

Continue reading